04 mai 2011

Zoé Valdés – Le Paradis du néant

Si loin, si procheInvitée d’honneur de la 28e Foire du livre de Saint-Louis, l’écrivaine en exil Zoé Valdés publie simultanément un roman aux sources autobiographiques, Le Paradis du néant.« Elle avait fui de Cette Île : une île qui a voulu construire le Paradis et a créé l’Enfer. » Comme je l’imagine, Zoé Valdés – renommée Yocandra dans ce roman – remplir de son écriture répétitive un carnet avec cette phrase, dans les premiers temps de son exil de Cuba, via Miami, direction Paris. Suite logique et intime du Néant quotidien (Actes... [Lire la suite]