15 mars 2010

Casa Balboa de Mario Rocchi

  Une dernière goutte qui rafraîchit  Il est des jours où l’on envie les traducteurs. Pas qu’imaginer rester des heures entières derrière un ordinateur entouré de dictionnaires soit une vision des plus réjouissantes, mais à lire n’importe quel passage du roman de l’italien Mario Rocchi (Casa Balboa, chronique d’un désordre ordinaire), tout juste paru aux éditions strasbourgeoises La Dernière Goutte, on se dit que Sylvie Huet a non seulement dû se marrer mais qu’en plus il doit être savoureux de se plonger dans l’écriture... [Lire la suite]